3 - LA GARDE ELFIQUE

Il pleuvait depuis la nuit dernière. Ce qui avait été un crachin continue avant le levé du soleil s’était mué en une interminable averse qui fit grand honneur aux nuages gris et noirs amassées au-dessus de la région de Lunarën.

Pas d’assaut aujourd’hui, regretta intérieurement Laëliss. En tant que membre de la Garde Elfique affectée à la protection de Lunarën, elle écopait des tâches requérant le plus de discipline au sein d’une armée. En l’occurrence, elle gardait la tente du Lord Commandant. Avant de retrouver le goût du combat, espéra-t-elle de plus belle.

Elle refrénait toutefois son impatience en songeant au sort qu’avaient connu ses compagnons d’infortune. Cela remontait à une lune exactement, et pourtant, le remord ne cessait de l’accabler. Elle avait échangé son tour de garde avec le tour de permission de Maë. Si j’avais su…

Un beuglement l’arracha à ses pensées. L’espace d’un instant, elle empoigna des deux mains sa lance, avant de se raviser. Ce cri ne venait pas du Temple. Pas d’assaut à essuyer non plus de ce côté-là. Elle soupira. Au lieu des orcs qu’elle attendait de pied ferme, elle n’eut pour lui tenir compagnie que les cris poussés par les mercenaires humains arrivés récemment au campement. Ils semblaient se pas s’accorder sur la façon d’agencer leurs « quartiers ». Des considérations qui dénotent d’un cruel manque de discipline. Laëliss en était convaincue : un monde séparait ces humains arrivés il y a quelques jours des elfes qui tenaient le siège du Temple depuis maintenant près d’un mois.

Ce n’est pourtant pas la place qui manque ici, se permit-elle de juger. S’ils ne sont point à leur aise dans notre campement, ils n’ont qu’à s’installer sur les flancs du Temple.

Là était toute l’ironie de cette configuration : le Temple de Lunarën avait été investi de l’intérieur par les orcs. Ils s’étaient rendus maître de la bâtisse, de ses étages, de ses jardins, de ses recoins. Ils ne possédaient pas de machine de guerre, ce qui avait permis aux elfes de resserrer au plus près leur étau de tentes et d’abris de fortune. Ils avaient toutefois des trappeurs, ce qui avait obligé les elfes à se maintenir hors de portée de leurs flèches. Et faute d’effectifs, nous ne pouvons que nous masser sur la face nord. La Garde Elfique toute entière se désespérait de cette configuration. Ils se trouvaient incapables d’empêcher les orcs de fuir vers le sud, incapables également de les retenir s’ils leur prenait l’envie de fondre vers l’ouest, peu certains enfin de parvenir à leur résister s’ils décidaient d’effectuer une sortie en force. Sous sa longue chevelure brune tressée, Laëliss était un esprit connu et reconnu pour sa lucidité et sa capacité à analyser les situations.

En ces instants où la pluie venait achever son moral, elle repensa à la dernière fois qu’elle avait vu Maë. Mon tour de garde contre le tiens… Juste pour cette fois… Eldën m’a donné rendez-vous, je ne peux pas laisser passer cette occasion… Je te l’échange contre deux tours de garde au Temple. Une larme roula sur sa joue et se confondit aisément avec la pluie battante. Il n’y aura plus d’échange possible, à présent.

Cette nuit-là, Laëliss avait retrouvé son bel Eldën à l’auberge des Trois-Chemins. Ils avaient passé ensemble la nuit la plus délicieuse qui fut. Occasion rare : lui qui travaillait d’ordinaire dans la grande bibliothèque d’Haldibart, il avait été exceptionnellement envoyé en mission au Temple de Lunarën pour œuvrer auprès du Grand Maître Merrywä. « Des livres à dépoussiérer, quelques parchemins à traduire, tout au plus. Je dois y rester à peine dix jours. » Elle lui avait dit de se taire, ordonné de l’embrasser, puis l’avait emmené dans la chambre qu’elle avait réservé pour la nuit. « Ce sera plus commode de se voir en-dehors du Temple, durant mes temps de permission ». Il avait accepté de bonne grâce de ne pas trop faire jaser le reste de la Garde Elfique au sujet de la vie amoureuse de sa belle.

Ce ne fut qu’à l’aube qui survint après cette nuit d’amour que Laëliss apprit la terrible nouvelle. Durant la nuit, une troupe d’orcs avait approché le Temple. En silence, leurs trappeurs avaient mis à mort les premières sentinelles, ce qui avait permis au reste de leur bataillon de se déverser dans l’enceinte. Les défenseurs de la Garde Elfique furent pris de court. Ils parvinrent toutefois à tenir près de six heures face à un ennemi dix fois supérieur en nombre. Tous les elfes furent exterminés. Les renforts qui arrivèrent sur les lieux pour contempler l’ampleur du désastre se jurèrent de faire payer au centuple le prix de cette lâche attaque.

J’aurai dû mourir ce soir-là à la place de ma sœur. Sœur que de venger elle s’était alors jurée…

Au choix ! En début de séance, toutes vos armes qui sont plus grandes que des armes courtes (env. 60 cm max) seront susceptibles de vous être retirées temporairement afin que vous puissiez les « acheter » aux Marchand(e)s en cours de séance. Notez bien que les Marchand(e)s d’armes ne vendront pas à d’autres participant(e)s les armes que vous aurez apportées pour vous-même !
Si vous ne possédez pas d’armes de GN pour cette séance, l’organisation vous en fournira !
Au choix ! selon ce que vous aura inspiré la lecture de cette présentation du groupe ! (Si vous manquez d’inspiration, voici une idée possible) : Costume de personnage d’inspiration haut elfe du Seigneur des Anneaux, avec possibilité de remplacer les pièces les plus ouvragées de l’armure par un tabard identique à tou(te)s les membres du groupe. Toute autre variante de votre choix sera également la bienvenue !)
Si vous ne possédez pas de costume pour cette séance, l’organisation vous en fournira un !
6 personnages, elfes (uniquement)

Le Bastion des Orcs – Epis'orc II : Le Piège de l'Asservisseur

Synopsis :

Après d’âpres assauts menés contre le Bastion des Orcs, l’infâme forteresse est finalement tombée. Les vainqueurs de Lunarën exultent, et une nouvelle ère de prospérité semble déjà s’annoncer. Hélas, à peine les elfes et leurs alliés ont-ils gravi les marches menant au Sanctuaire de l’ancien Temple fraîchement reconquis, que de par le nord et par le sud jaillissent des renforts orcs inattendus. Depuis le fleuve, d’étranges pirates viennent de débarquer avec tout un équipage. Sur la plaine, l’air s’est empli de la magie d’un mystérieux sorcier, lui-même à la solde du maître d’œuvre de toute cette manœuvre d’encerclement : l’Asservisseur. Vous voici pris au piège au cœur du Sanctuaire de Lunarën. Votre refuge est un lieu dévasté. Votre situation est des plus critiques.

Et le temps vous est déjà compté…

Durée conseillée : 4h environs
Idéal pour: 20 à 48 personnes
Ambiance : Exploration de donjons façon Dungeon & Dragons, accompagnée de combats épiques façon Seigneur des Anneaux.
Scénario de type : GN (LARP)
Action :
Escape Game :
Lecture en amont :

Accéder à l’univers complet du Bastion des Orcs

La saga idéal pour découvrir ou faire découvrir le GN à ses proches !

Envie d’organiser votre propre séance de ce scénario ? CREER VOTRE SEANCE PERSONNALISEE

Le Bastion des Orcs – Epis'orc I : Le Siège de Lunarën

Synopsis :

Une horde d’orcs a déferlé depuis les Hautes-Montagnes et s’est dirigée tout droit vers le Temple fortifié de Lunarën. Submergés par la violence de l’attaque, les elfes qui défendaient ce lieu sacré ont péri en tentant de le protéger. Lunarën constitue un verrou stratégique essentiel dans la région : de son sort dépendra l’issue de cette guerre qui oppose à présent les orcs aux elfes et à leurs alliés humains. Vous incarnez les renforts tant attendus par ce qu’il reste de la garnison de Lunarën : c’est donc à vous qu’il incombe désormais de déloger du Temple elfique cette horde d’orcs, laquelle n’a pas tardé à transformer les lieux en un puissant Bastion pour mieux s’y retrancher…

Durée conseillée : 5h environs
Idéal pour: 20 à 65 personnes
Ambiance : Exploration de donjons façon Dungeon & Dragons, accompagnée de combats épiques façon Seigneur des Anneaux.
Scénario de type : GN (LARP)
Action :
Escape Game :
Lecture en amont :

Accéder à l’univers complet du Bastion des Orcs

La saga idéal pour découvrir ou faire découvrir le GN à ses proches !

Envie d’organiser votre propre séance de ce scénario ? CREER VOTRE SEANCE PERSONNALISEE